Default

Aménager son utilitaire pour gagner en praticité

Un utilitaire où chaque centimètre carré est vraiment utile. Voici le défi que s’est lancé Alain Delpeuch en aménageant son fourgon. Avis aux bricoleurs, cette réalisation « faite maison » peut vous donner des idées.
Default

Derrière les portes du fourgon Opel Movano d’Alain Delpeuch, viticulteur dans la région de Cognac, vous ne trouverez aucun seau valsant -"racassant" comme diraient les charentais - au grès des irrégularités des chemins, ni vestes de pluie négligemment posées sur le sol. Les 6 m² au sol, les portes battantes, le toit... Tout l’habitacle est aménagé.« C’est un local technique ambulant, une salle de pause, un abri confortable en cas d’orage et parfois aussi une salle de réunion. Il m’a fallu deux jours de travail pour aménager cet utilitaire qui répond à un cahier des charges simple : être pratique ! Avec ce montage réalisé moi-même, je gagne en confort mais aussi en efficacité. J’ai des pièces et des outils de base à disposition. Ils sont à proximité et ils sont bien rangés. Cela limite des allers-retours à l’exploitation. »Parmi les aménagements mis en place par Alain Delpeuch, se trouve :• Une tablette pliante dont les dimensions permettent d’accueillir trois valises de sécateurs électriques pour la taille.« En fin de journée, on range les sécateurs et on branche les batteries sur la rallonge-multiprise qui est fixée au-dessus de la tablette. Il suffit de la brancher au secteur dans le garage pour repartir le lendemain. Le joint de la portière ne coupe pas le fil électrique de la rallonge. »
Un kit hygiène avec un bidon d’eau, des essuie-tout et une poubelle ;• Des étagères en bois et plexiglas transparents pour voir, même sans être devant, ce qu’il y a dans les rangements ; • Des sèches-gants, simples fils de fer accrochés à la toiture et posés à proximité d’un petit radiateur électrique qu’Alain Delpeuch branche la nuit après une journée de taille humide. Accrochés au bardage en contre-plaqué, on trouve aussi : des porte-manteaux, des porte-sécateurs manuels en plastique souple, des filets pour entreposer un thermos, des casquettes...Le seul accessoire qui n’est pas maison : le marchepied réalisé par un maréchal-ferrant fixé à mi-hauteur entre le sol et le plancher qui permet de descendre en douceur pour ménager ses genoux.Si vous aussi vous avez aménagé votre fourgon, n’hésitez pas à partager vos trucs et astuces sur notre page Facebook !