Vigne : comment lutter contre le mildiou ?

La stratégie de lutte contre le mildiou est essentiellement préventive, associant des mesures prophylactiques à une protection chimique raisonnée.

Comprendre le cycle de la maladie pour comprendre la stratégie de lutte

Le mildiou passe l'hiver sous forme d'oeufs au sol, dans les débris végétaux. 

Au printemps, en présence d'eau (flaque, rosée...) et lorsque la température moyenne atteint les 11°C, une contamination primaire permet au mildiou d'atteindre les feuilles de la vigne grâce au vent ou à la pluie (éclaboussures).

S'ensuit une incubation de 10 à 20 jours, suivant la température. Le mildiou fructifie sur la face inférieure des feuilles, engendrant ainsi une contamination secondaire et la propagation de la maladie à d'autres organes de la vigne.

Ce cycle de développement du mildiou se reproduit tant que les conditions climatiques le permettent. 

Comment lutter contre le mildiou ?

En premier lieu, mettre en place des mesures prophylactiques qui vont limiter les conditions favorables à la contamination : 

  • supprimer les pampres
  • soigner le palissage et le rognage 
  • réduire les possibilités de zones humides (flaques...)

En cas de pression mildiou, une lutte chimique préventive est souvent nécessaire. La cadence des traitements sera adaptée en fonction de la croissance des organes de la vigne, de la fréquence des pluies, de la température, de la pression en mildiou et du type de produit appliqué. 

Dans un soucis de gestion des résistances, il est fortement conseillé d'alterner les modes d'actions des molécules utilisées.

Multisite, le folpel agit sur les cellules à trois niveaux différents

Aucune résistance au folpel n’a été décelée après plus de 50 années d’utilisation (note mildiou 2016).

Le folpel appartient à la famille des phtalimides. C'est une molécule à action multisite. Il agit sur les cellules du champignon à trois niveaux différents (cf. illustration) :

  • la division cellulaire (1): le folpel agit sur le noyau des cellules en perturbant la division cellulaire et en inhibant ainsi la croissance du tube germinatif.
  • la respiration (2): il interfère avec la production d’énergie au niveau des mitochondries.
  • la perméabilité cellulaire (3)
Cette spécificité lui confère une excellente robustesse face aux bio-agresseurs. 
 
Le folpel agit sur la germination des spores et sur l’élongation du mycélium, évitant ainsi les contaminations futures.
 

L’intégration du folpel dans les stratégies de gestion des résistances et le suivi des recommandations de la note nationale mildiou sont des éléments clés pour pérenniser l’efficacité des autres molécules et des programmes fongicides.


Folpel - H317 H319 H332 H351 H400 ® Marque enregistrée par une société du groupe ADAMA. Numéro d’agrément: IF01696 - RCS N° 349428532. Respecter les précautions d’emploi. Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation et respecter strictement les usages, doses, conditions et précautions d’emploi. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Pour plus d’informations sur les pratiques économes en produits phytopharmaceutiques, rendez-vous sur le site internet du ministère chargé de l’agriculture, rubrique “Ecophyto”. Juin 2016.

Symptômes de mildiou sur feuilles de vigne (tâches huileuses)
Symptômes de mildiou sur grappes de raisins
folpel, molécule multisite, pour la gestion des resistances en vigne
Action du folpel au niveau de la feuille
Produits pour les professionnels : utilisez les produits pharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.