Travailler en hauteur dans les vergers, en toute sécurité

Alors que les travaux en hauteur dans les vergers sont souvent sources d’accidents, l’arboriculteur Philippe Cantet a développé une plateforme polyvalente sur laquelle tout a été pensé pour le confort et la sécurité des opérateurs.

Depuis 2012, Philippe Cantet, pomiculteur dans les Deux-Sèvres travaille à la conception d’une plateforme automotrice multipaliers. Présenté en décembre 2015, l’Harvery AM-8 permet de réaliser les travaux de taille, de mise en place des filets de protection, d’éclaircissage et de récolte des pommes.

Qualité des fruits et productivité des travaux améliorée, le tout grâce à une ergonomie optimisée et une sécurité accrue des opérateurs. Démarche assez rare pour un constructeur, Philippe Cantet a travaillé dès le départ avec l’Apave et les services de prévention des risques de la MSA et de l’Inspection du travail.
 

Risques de chutes réduits

Adaptée pour les vergers en haies fruitières, cette plateforme automotrice permet de travailler toute la hauteur de l’arbre, grâce à sa conception en paliers successifs. Premier avantage : l’accessibilité facilitée. Beaucoup d’accidents sur les plateformes se produisent en montant ou en descendant. Ici, les risques sont considérablement réduits grâces aux paliers d’une surface de 80 par 80 cm et une hauteur de marche de 27 cm.

Le dernier palier, à 2,20 m de haut, est loin de la limite de législation actuelle, fixée à 3 m. Quant aux garde-corps, ils suivent la forme des paliers et respectent une hauteur de 1 m, selon les nouvelles normes Afnor.
 
« Si le travail en escalier n’est pas réglementaire, à cause du risque de dévalement, notre système de paliers a été validé par la MSA sans obligation de garde-corps entre deux niveaux. On peut ainsi évoluer facilement de haut en bas, sans risque de chute », souligne Philippe Cantet. Un éclairage de la zone de travail par des LEDS participe aussi au confort.
 

Limiter les troubles musculo-squelettiques

Jusqu’à 10 opérateurs peuvent s’installer sur les deux blocs de paliers. Au centre, le plan incliné sur lequel sont répartis les palox pendant la cueillette permet de limiter les troubles musculo-squelettiques. « Les opérateurs se penchent moins pour poser les pommes et moins longtemps, l’ergonomie est vraiment améliorée par rapport à une plateforme classique sur laquelle les palox sont posées à plat », indique le concepteur.
 
Les paliers peuvent aussi s’avancer de façon asymétrique en bas ou en haut auprès des arbres, afin d’être au plus proche de sa zone de travail, le bas étant généralement plus fournis que le haut. « Le système de paliers asymétriques combiné au plan d’inclinaison variable assure un travail à hauteur avec une distance optimale. Vous évitez ainsi de vous pencher trop régulièrement ou de lever les bras au-dessus des épaules », décrit Olivier Duval, chef de culture chez Philippe Cantet.
 

Tapis anti-fatigue et anti-dérapant

Autre élément pour le confort et la sécurité des opérateurs : le revêtement des paliers en tapis anti-fatigue et anti-dérapant. « Sa texture plus molle qu’un revêtement classique permet de réduire les vibrations et dispose d’un effet d’écran thermique que nous avons constaté après installation. Il coupe le froid venant du sol en hiver », détaille Philippe Cantet. Un tapis anti-fatigue alvéolé sera bientôt proposé, idéal en cas de pluie pour évacuer l’eau.
 
Enfin, un système de gouttière inclinée a été ajouté le long des garde-corps. Il sert d’évacuation des fruits lors des travaux d’éclaircissage. « Les opérateurs déposent les fruits dans la gouttière, sans risque d’abîmer les fruits gardées. On améliore le rendement et la qualité du travail mais on évite aussi des chutes d’opérateurs liées à l’accumulation de fruits sur la plateforme, qui est une cause fréquente d’accidents », explique Philippe Cantet.
 
Vous êtes arboriculteur ? Cette plateforme vous semble-t-elle être un outil intéressant pour la profession ? Si oui, sachez que déjà 16 plateformes ont été vendues ou réservées à ce jour, elles seront livrées pour la récolte 2016, et la commercialisation plus large est prévue dès 2017.
 
Plateforme polyvalente Harvery AM_8 pour la sécurité en arboriculture fruitière