Blackleg

En apprendre davantage : La jambe noire

La jambe noire est une maladie grave connue pour causer jusqu'à 50 % de perte de rendement dans les champs de canola. Elle peut infecter les plantes dès le stade de semis, causant des dommages progressifs en développant des chancres sur la tige qui limitent l'absorption de l'eau et des nutriments.
Blackleg

La maladie se transmet souvent aux cultures par les résidus de plantes infectées, mais le vent ou la pluie peuvent également propager les spores vers de nouvelles zones. Les producteurs doivent être particulièrement prudents pendant les années chaudes et humides ou dans les régions qui reçoivent beaucoup de pluie, car ces conditions favorisent une propagation rapide. Cependant, la maladie est présente aussi bien dans les régions chaudes et humides que dans les régions sèches du Canada, il est donc important que les producteurs gardent l'œil ouvert lorsqu'ils cultivent des plantes sensibles.

IDENTIFICATION

Les premiers symptômes apparaissent sur les cotylédons ou les feuilles comme des lésions de forme rondes à irrégulières (1/2 à 1 pouce), blanches à jaune-brun, contenant de nombreux petits points noirs (pycnides). Au fil de la saison, la maladie peut s'étendre à la tige et à la couronne de la plante, produisant un chancre qui peut ceinturer la tige. Les plantes gravement infectées mûrissent prématurément et présentent une décoloration qui progresse du noir au gris à la base de la tige ou de la couronne.

CONSEILS PRATIQUES

  • Maintenez une bonne rotation des cultures en laissant au moins trois ans entre les cultures de canola.
  • Plantez des variétés de canola moins sensibles. La plupart des variétés sont classées sur une échelle de 1 à 5, de résistantes à très sensibles.
  • Évitez de confondre les lésions foliaires de la jambe noire (qui sont mouchetées) avec les lésions du mildiou (qui ne le sont pas).

FONGICIDES HOMOLOGUÉS

Veuillez lire chaque étiquette pour déterminer le fongicide qui convient à la culture concernée.